Voulez-vous remonter un siècle en arrière pour faire une promenade entre Ecouen et Ezanville? Les cartes postales anciennes sont des documents incomparables pour réaliser cela et nous vous invitons à nous suivre. La visite est prévue en 6 étapes

Nous commencerons par la rue de Paris à Ecouen (aujourd'hui rue du Maréchal Leclerc). A part la circulation automobile, peu de choses ont changé: il y avait un  coiffeur, une pharmacie et le café-tabac était l' Hôtel du Commerce avec écuries pour héberger l'attelage des voyageurs.

En remontant la rue de l'Eglise (rue G.Joyeux), nous arrivons au cœur d'Ecouen. L'église est naturellement un sujet important pour les photographes; des évènements comme un départ de ballon sont aussi un bon sujet de cartes postales. Nous pourrons faire ensuite un détour vers le château qui à l'époque n'était pas visité puisqu'il servait de "pensionnat pour les demoiselles de la Légion d'Honneur".

Nous allons maintenant descendre par la rue d'Ezanville (rue Paul Lorillon) qui devient rapidement route d'Ezanville, c'est à dire un chemin rural creusé d'ornières et bordé de quelques rares maisons. Après une halte au "Rendez-vous des Chasseurs", nous irons voir la gare et sa place.

La gare n'a pratiquement pas changé depuis son origine. On se doute bien qu'à l'époque l'arrivée du chemin de fer à Ecouen-Ezanville a du être un évènement considérable. Les gens revenaient de Paris en train mais il leur fallait encore une diligence pour se rendre au centre-ville

A Ezanville, nous irons d'abord voir l'Hôtel du Marronnier, un troupeau de moutons en pâture rue du Chemin de Fer et le passage à niveau de Piscop.

Nous terminerons par le centre d'Ezanville et le château Saint Henri.

Les 6 étapes proposent un menu avec des miniatures menant aux cartes postales que nous avons essayé de reproduire le plus fidèlement possible tout en restant dans une taille de fichier raisonnable.

Bonne promenade.